8.4.16

Slow design

______________________________________________________
Le blogue du cours design: Problématique est en mode pause pour la session d'hiver 2016. À bientôt.
______________________________________________________

9.12.15

LES CHANGEMENTS CLIMATIQUES en 3 minutes.

______________________________________________________
Cher(e)s étudiant(e)s,
En attendant l'issue de la conférence de Paris ce vendredi, et l'examen(!), ce que vos lectures, recherches et votre curiosité suite au projet de métamorphose du drapeau pour COP21, entre autres peut-être,  vous ont globalement permis de comprendre en matière de réchauffement de notre atmosphère je l'imagine, est ici résumé en 3 minutes, en images et en quelques mots, par Charles Tysseyre (Découverte), dont vous reconnaîtrez certainement la voix. En terme informatif, c'est simple, concis, et efficace.

Cliquer ici>
______________________________________________________

6.12.15

PRENEZ POSITION 2015 (GR.10)

______________________________________________________ 
DESIGN DE SENSIBILISATION
LA VILLE COMME CANEVAS 


Chaque année, dans le cadre du cours, les étudiant(e)s sont convié(e)s à cet exercice de design de sensibilisation, dans l'esprit de différentes interventions/installations de type guérilla urbaine, ce qui, bien qu'à plus petite échelle, n'est pas sans rappeler certaines interventions de l'ATSA, ou de projets en DESS d'événement. Il s'agit de prendre position en vue de sensibiliser à une réalité environnementale, sociale, culturelle ou politique, à notre environnement somme toute, en ayant la ville comme canevas d'exploration en tête.  Cet exercice se veut à la fois un véhicule de questionnement, de réflexion et de créativité écosociale. Forme d'activisme de communication visuelle et spatiale, l'intervention, éphémère ou non, se doit d'être sans impact néfaste sur l’environnement, sans dégradation de ce dernier et nécessite un questionnement des matériaux, comme des choix sociaux.

Ce projet intitulé -Prenez Position- (inspiré d'un slogan Uqamien...) invite les étudiants à travailler en groupe, sur un sujet d'actualité préoccupant l’équipe.

_______________________________________________________
IMPORTANT:
Les auteur(e)s des projets sont seul(e)s responsables de l'orthographe de leur texte respectif.


_______________________________________________________

THÈME : POLITIQUE  &  ENVIRONNEMENT
_______________________________________________________ 





_______________________________________________________
DÉVERSEMENT DES EAUX USÉES

ÉQUIPE 
Samuel Daoust, Justin Champagne, Étienne Deniger
ÉVÉNEMENT   
Abreuvoirs,
Pavillon A / UQAM

Dans le cadre du cours de problématique, notre équipe a décidé de se pencher sur un sujet d’actualité qui nous concerne, soit le déversement des eaux usées dans le fleuve Saint-Laurent. Surpris par les informations, il nous est apparu important de faire connaître les nombreux déchets qui se retrouvaient déjà dans le fleuve. Nous avons réalisé un projet qui vise à sensibiliser les gens sur la décision de la Ville de Montréal de déverser les eaux usées dans le fleuve Saint-Laurent. L’objectif était de susciter la discussion entre les passants et de les sensibiliser à la cause.

Nous avons choisi l’abreuvoir comme moyen de diffusion en raison de son lien direct avec l’eau. En effet, nous souhaitions donner l’impression que les eaux usées se retrouvent directement dans l’eau que nous consommons quotidiennement pour choquer davantage. Nous avons sélectionné les lieux en fonction des dimensions des abreuvoirs et en fonction du nombre de passants.


Nous avons installé nos affiches et les avons laissées parler d’elles-mêmes. Nous les avons directement disposées sur les abreuvoirs, ce qui forçait les gens à y jeter un coup d’oeil quand ils allaient s’abreuver. La réception fut bonne, presque chaque personne y prêtait attention. Après avoir lu les statistiques, certaines personnes les ont prises en photo.

_______________________________________________________

THÈME : ENVIRONNEMENT  /  PIPELINE
_______________________________________________________ _______________________________________________________
DANGER PÉTROLE LOURD

ÉQUIPE
Florence caron, Béatrice Dubreuil, Alina Herta
ÉVÉNEMENT
3e étage, École de design de l'
UQAM
La ligne 9B est un oléoduc servant à transporter le pétrole entre Sarnia et Montréal. En inversant la direction du courant, la compagnie Enbridge ferait couler le pétrole lourd, en provenance de l’Alberta, dans l’oléoduc conçu pour transporter le pétrole raffiné arrivant de l’étranger. Cette inversion augmenterait les risques de déversement de 90% dans les 99 municipalités touchées par l’oléoduc. Le pétrole lourd, plus corrosif et abrasif, pourrait alors contaminer les nombreux cours d’eau ainsi que le territoire couvert par la ligne 9B, causant de nombreux dommages environnementaux.

Pour mettre en scène un déversement de pétrole causé par l’oléoduc de la ligne 9B, nous avons décidé de nous servir des grandes colonnes grises du pavillon de design de l’UQAM grandement similaires aux pipelines. Notre installation simule un déversement de manière simple et claire. Nous avons créé des gouttes fuyantes et une flaque importante à la base de la colonne. À partir d’un panneau ressemblant à ceux utilisés pour annoncer la présence d’un “plancher glissant”, nous informons sur les raisons pour lesquelles la ligne 9B n’est pas adaptée au transport du pétrole lourd. Notre but ultime est d’informer et de sensibiliser les gens à cette problématique ainsi que d’encourager à utiliser d’autres énergies que le pétrole en faisant référence à Élan Global, un mouvement qui désire pousser la population à arrêter complètement leur consommation de pétrole. Nous soutenons ce mouvement et encourageons les gens (étudiants, enseignants et visiteurs de l’École de design de l’UQAM) 

à signer cet élan global..

_______________________________________________________

THÈME : CULTURE ET PATRIMOINE
_______________________________________________________


_______________________________________________________
CONNAISSEZ-VOUS VOTRE QUARTIER?

ÉQUIPE   
Audrey Rivet Sébastien Dorion Érika Renaud
ÉVÉNEMENT   
Provenance et origines des noms de rues de leur quartier 


Dans le cadre du cours de problématique, nous avons décidé de prendre comme sujet la promotion de la culture montréalaise. En nous servant du mobilier urbain, nous avons choisi d’informer les citoyens de Montréal à propos de la signification des différents noms de rue. Des affiches informatives ont été placées dans les rues du Plateau Mont-Royal, indiquant diverses informations à propos du nom et de l’origine des rues. Pour donner un air officiel au projet, nous avons voulu agencer le design de nos affiches avec le design des affiches toponymiques.

La police de caractères que nous avons retenue est la même et nous avons aussi repris les mêmes couleurs. Nous avons décidé de faire notre intervention dans le quartier du Plateau, car c’est un quartier avec un passé intéressant, qui est très achalandé et qui offre ainsi une grande visibilité à notre projet. En permettant aux habitants du quartier de mieux connaître l’histoire des lieux qu’ils fréquentent quotidiennement, nous espérons renforcer leur sentiment d’appartenance
.


_______________________________________________________

THÈME : ÉCOÉNERGIE  /  SANTÉ
_______________________________________________________ 


_______________________________________________________
CHOISIS TON PARCOURS
 
ÉQUIPE
Ariane Cloutier, Virginie Bédard Julie de la Rocq, Alexandra Matte-Tarantino
ÉVÉNEMENT
Signalétique sensibilisant les gens à choisir les escaliers à l'École de design de l'UQAM.
 
« Choisis ton parcours » est une campagne de sensibilisation dont le but est d’inciter les gens à emprunter les escaliers plutôt que les ascenseurs. Les tests que nous avons menés à l'École de design de l’UQAM nous ont démontré qu’une personne sur trois choisissait la seconde option, qui est pourtant la plus dommageable. Nous voulions donc valoriser l’utilisation des escaliers de façon ludique, à l’aide de différents parcours et d’affiches didactiques placés à des endroits stratégiques de l’établissement.

Grâce à des autocollants apposés à certaines contremarches, il est possible de savoir combien de marches ont été escaladées. La signalétique simple invite les gens à suivre un parcours qui leur dévoile des informations pertinentes à chaque nouvel étage franchi. Chaque couleur est associée à un parcours différent. Le jaune est relié au parcours commençant à l’entrée principale, au niveau du rez-de-chaussée et du Centre de design, tandis que le vert représente celui du niveau Métro. L’orangé est associé aux deux ascenseurs. Le tout s’inscrit dans un effort visant à sensibiliser les gens à notre cause, pour ainsi changer leurs choix quotidiens à long terme
.


_______________________________________________________

THÈME : ENVIRONNEMENT
_______________________________________________________ 









_______________________________________________________
PROJET CARIBOU

ÉQUIPE   
Annabelle Bourgault-Bertrand, Claudie Léger, 
Rosalie Trottier, Caroline Banville
ÉVÉNEMENT
Sensibilisation face à l'extinction du Caribou des Bois / Installation au Parc Lafontaine
 
Dans le cadre du cours de problématique, nous avons cherché à sensibiliser la population sur la problématique de l’extinction du caribou des bois. Cette cause est due à l’activité humaine notamment par la création d’autoroutes, de centres commerciaux, de barrages hydroélectriques, l’exploitation minière et plus encore. Ces activités engendrent la déforestation et la perturbation de leur écosystème. Le caribou forestier a besoin de cet écosystème pour survivre, car il lui faut au minimum 100 km2 pour se reproduire et survivre ainsi qu’échapper aux prédateurs. Due à la déforestation, les caribous manquent d’espace pour se cacher et mettre bas. Le manque d’arbres permet aux prédateurs tels que les loups et les ours bruns de repérer facilement les caribous et leurs nouveaux-nés. C’est pourquoi nous avons choisi d’installer notre projet dans le parc Lafontaine. L’espace était idéal et il était facile de créer un effet de forêt défraîchi et abattu étant donné qu’il n’y a pas de forêt dense dans ce parc. Nous avons 
amplifié l’effet d’arbres coupés grâce à des rondelles de 
bûches éparpillées sur la zone sélectionnée, entourée d’une bande jaune donnant un effet de danger. Les passants étaient facilement attirés, car grand nombre de passants se promènent dans ce parc et notamment la fin des cours se produisait en même temps que notre installation et que nous avions ciblé un endroit stratégique dans le parc. Le montage du caribou attira l’attention de petits et grands et tous respectèrent la zone protégée de notre installation. C’était une réussite!


_______________________________________________________

THÈME : SAUVEGARDE / PATRIMOINE
______________________________________________________


_______________________________________________________
SAUVONS LE MUSÉE DE L'IMPRIMERIE

ÉQUIPE
Geneviève Bergeron, Philippe Leclerc, Anthony Provencher
ÉVÉNEMENT
Encan & Exposition au profit du Musée de l’imprimerie du Québec
Local diffusion du pavillon de Design (UQAM)

Dans le cadre du cours de problématique, notre équipe a choisi de venir en aide au Musée de l’imprimerie du Québec. En effet, étant donné que le bâtiment qu’il occupe actuellement sera vendu sous peu et ne pourra plus l’héberger, l’institution muséale se trouve dans une situation délicate et doit trouver le financement nécessaire à son déménagement. Nous avons décidé d’organiser une soirée d’encan et d’exposition pour sensibiliser l’industrie du design à la préservation d’un tel patrimoine vivant. La soirée a eu lieu le 19 novembre 2015 de 17h à 20h au local diffusion du pavillon de Design à l’UQAM.

Pourquoi promouvoir la pérennité de l’imprimé? Sur le plan historique, l’imprimerie est étroitement liée au développement de l’humanité et de la culture. C’est une invention qui a permis la diffusion du savoir, un élément clé de notre évolution. De plus, bien que la tendance actuelle indique une augmentation de l’affichage numérique, une étude montre que les consommateurs préfèrent généralement le papier pour la lecture approfondie, une expérience différente non négligeable.

Le lieu de l’événement a été retenu en fonction de son accessibilité et du public cible. Effectivement, ayant lieu à l’université, les étudiants et les professeurs pouvaient plus facilement prendre part à l’activité. Également, il n’y avait aucun coût lié à la location, ce qui permettait de faire un plus grand don au Musée.

Les gens ont été invités par le biais des réseaux sociaux et par courriels surtout dans le but de contacter le plus directement possible le public cible et par soucis environnementaux. Nous avions également installé quelques affiches annonçant l’événement dans le pavillon de Design pour atteindre directement les étudiants.

Plusieurs éléments visuels ont été élaborés : une affiche, une bannière pour Facebook, un prospectus pour expliquer comment soutenir le Musée, des panneaux d’informations pour expliquer la situation de l’institution en détail, des photographies prises au Musée pour une meilleure ambiance, des feuilles d’encan, etc. Ils ont tous servi à la promotion et au bon fonctionnement de la soirée.

En bref, nous avons réussi à amasser une somme de 1500$ grâce à l’encan et au service de bar. De plus, environ 75 personnes se sont déplacées pour prendre part à la soirée. Merci de votre participation !

Lien événement
Lien Musée Vous pouvez encore faire un don, vous porter bénévole. 

PRENEZ POSITION 2015 (GR. 11)

________________________________________________________

THÈME : ENVIRONNEMENT  /  ARBRES URBAINS
________________________________________________________ 




_______________________________________________________
SECONDE POT

ÉQUIPE
Victor Chauchat, Céline Kouassi, Augustion DeBaudinière, Yvan Peev
ÉVÉNEMENT
Rue Saint-Denis

Aujourd’hui un arbre en ville a 60% moins de chance de survie qu’un arbre en pleine nature. Ces chances sont réduites quand l’arbre est proche de sources de pollution. Les arbres de rue doivent notamment posséder une charpente capable de faire face aux intempéries, être en mesure de croître dans des lieux restreints, survivre au vandalisme et travaux de construction, endurer le sel de déglaçage en hiver et le compactage des sols, en plus des différentes infrastructures souterraines (câbles téléphoniques, égoûts...). Les arbres contribuent pourtant à la purification de l’air, la réduction des gaz à effets de serre, de la chaleur, de l’érosion des sols, en plus d’embellir notre paysage, entre autres.  


Notre but est donc de (re)mettre en valeur, de protéger, et d’alimenter ces arbres, pour permettre d’augmenter leur durée de vie ainsi, et attirer l’attention sur la préservation de notre écosystème.

_______________________________________________________

THÈME : POLITIQUE / ÉDUCATION
_______________________________________________________

 
_______________________________________________________
ACCESSIBILITÉ AUX ARMES À FEU

ÉQUIPE
Joanie Brisebois, Alessandra McGovern, Thomas Miau et Etienne Rochon
ÉVÉNEMENT
Distributrices, École de design

Les sociétés occidentales sont aux prises avec un fléau qui entraîne la mort de plusieurs dizaines de milliers de personnes chaque année. Au coeur de ces tragédies, la facilité de l’accès aux armes à feu joue un rôle prépondérant.

La problématique a grandement influencé le choix du support, la machine distributrice. La fonction même de l’objet en fait un choix judicieux puisqu’elle exprime aisément la métaphore selon laquelle on peut se procurer une arme meurtrière aussi facilement qu’une barre de chocolat. Les endroits où il a été décidé d’intervenir sur ces machines ont beaucoup d’importance par rapport à notre audience-cible. En effet, nos canevas se retrouvent sur les machines distributrices d’une institution universitaire, lieu où près de 30 % des tueries de masses prennent place en Amérique du Nord.

Comme la machine est un objet faisant partie du quotidien des étudiants sur le campus, nous avons décidé de les surprendre avec un visuel esthétiquement agréable qui pourtant exprime un message délicat. Les effusions de sang sont épargnées au public sans pour autant compromettre la gravité du propos.

Le visuel de la campagne, développé sous forme de triptyque, fait la promotion de la recherche de solutions. Le slogan, développé comme une phrase anacyclique soutient notre intervention avec un message d’espoir.

Les trois visuels expriment chacun un angle de la problématique. Alors que le premier transforme littéralement la machine en distributeur d’armes à feu, le deuxième représente plutôt une vision des impacts qu’engendrent ces tragédies. Finalement, le troisième visuel suggère la transposition formelle de la balle de fusil en bouteille de boisson et, conjugué à la mécanique de la machine lors de l’achat, évoque la solution ultime, le désarmement.

Afin d’encourager l’audience-cible à agir, des cartes contenant de l’information et une invitation vers un site web sont distribuées en même temps que les achats.


________________________________________________________

THÈME : POLITIQUE  /  LOGEMENT SOCIAL
________________________________________________________ 






_______________________________________________________
 LES NAUFRAGÉS DE MONTRÉAL

ÉQUIPE 
Carolane Bélanger, Guillaume Fréchet-Martin, Sasha Royal Mongeau
ÉVÉNEMENT  
Logements sociaux / Installation d’affiches à la place Simon-Vallois.

Dans le cadre du cours de Design problématique, nous avons été invités à prendre position sur une cause qui nous tient à coeur. Notre choix s’est arrêté sur les logements sociaux et plus précisément le temps d’attente, beaucoup trop long, auquel font face des milliers de personnes actuellement.

Pour ce faire, nous avons réalisé trois affiches recto-verso, regroupant des faits, témoignages et statistiques peignant la situation alarmante que vivent de nombreuses personnes à se procurer un logement à prix modique. De cette façon, nous amenons les gens à  s’informer et à se sensibiliser sur ce sujet. Nous avons décidé de poser nos affiches à la place Simon-Valois, située dans Hochelaga-Maisonneuve, un quartier s’embourgeoisant, mais où les problèmes de pauvretés sont toujours présents. Le lieu sélectionné nous donnait une bonne visibilité et a permit de renforcer notre message, puisqu’à proximité se trouvent des condos de luxes qui créés un contraste avec le statut encore populaire du quartier. Une fois nos affiches installées, plusieurs curieux se sont approchés pour lire et observer leurs contenus. Les commentaires semblaient positifs.

Nous avons grandement apprécié l’utilisation de nos compétences en communication visuelle pour informer et sensibiliser les gens au sujet d’un enjeu qui touche notre société actuelle.


_______________________________________________________

THÈME : ENVIRONNEMENT / ÉDUCATION
______________________________________________________

 




_______________________________________________________
MON POUSSE-PAPIER

ÉQUIPE
Stéphanie Bernier, Samuel Daigneault, Aude Robert-Gingras, Shannon Leclerc-Garand
ÉVÉNEMENT
Marché Maisonneuve

Dans le cadre du cours de design problématique, nous avons décidé promouvoir l'agriculture urbaine auprès des jeunes. La conscientisation à l’alimentation locale et biologique transforme tranquillement la perception des citoyens-es québecoisses face à ce qu’ils consomment. Les québecois-ses des milieux urbains s’initient de plus en plus au jardinage communautaire ou cultivent de petits potagers de balcon.
Notre projet s’inscrit dans ce phénomène en croissance qui mérite encore d’être démystifié. Nous avons donc choisi de sensibiliser les jeunes (par extension leurs parents) à l’agriculture urbaine. Pour ce faire, nous avons opté pour un projet à la fois ludique et éducatif. Nous avons élaboré à partir de papier journal et de graines de plantes un « papier-semence » visant à être planté pour obtenir de petites pousses. Nous avons choisi de distribuer le projet lors de la journée de l’Halloween puisque c’était le moment idéal pour donner des surprises aux enfants. Le projet se nomme « Mon pousse papier » traduction enfantine de ce qui se passera avec l’objet. La surprise était découpée en forme de feuille d’arbre et avait des teintes d’automne en référence au processus naturel de mort/vie. La feuille pouvait être portée comme collier par les enfants.
Le projet a été distribué au Marché Maisonneuve où nous étions certains-es de pouvoir rencontrer les parents et les orienter vers le site web explicatif que nous avons réalisé. Ce dernier explique comment planter la feuille et de plus, détaille également les étapes de création du « papier-semence ». L’objectif général du projet est de faire prendre conscience qu’il est facile et amusant de faire pousser des herbes et plantes à la maison.



_______________________________________________________

THÈME : ENVIRONNEMENT / ÉDUCATION
_______________________________________________________







 
_______________________________________________________
OISEAUX EN DANGER

ÉQUIPE
Dominic Baron-C, Jessica Fang, Marina Silva, Ghislaine Sauvé-Tong
ÉVÉNEMENT
Parc Westmount

Cette série de cabanes d’oiseaux représente l’impact des développements d’une société sur la faune dans le milieu urbain. L’habitation naturelle des espèces d’oiseaux en question rapetisse plus le territoire fréquenté par la population s’étend sur l’île. Le parc Westmount fut choisi non seulement pour ses arbres qui semblent encore propices à l’installation de nids, mais aussi considérant le fait qu’il soit en plein cœur de la métropole. Les cabanes représentent un effort humain à essayer de venir en aide à ces espèces en voie de disparition. L’intérêt d’aller visiter chaque station sur la carte est aussi d’en découvrir plus sur les espèces dont nous avons choisi de monter, car un lien vers un profil Instagram vous permettra de visionner des photos de ces oiseaux que vous n’aurez peut-être jamais la chance de voir dans votre vie si des mesures ne sont pas mises en place pour assurer leur sûreté.


Lien instagram>




D'AUTRES PROJETS  À VENIR